Nouvel An, nouvel éveil

C’est pour bien terminer l’année 2018 en bons rapports avec le Créateur et pour que, grâce à Dieu, l’année nouvelle soit porteuse de bonne santé de bonheur et de prospérité, que la famille présidentielle est  en train d’animer et de présider une prière d’action de grâce, à Buye de la commune Mbuye en province de Ngozi, au nord du pays. C’est pour dire, du fond du cœur, merci à Dieu pour le bien qu’il ne cesse de faire pour le Burundi et qu’il n’arrêtera jamais de faire pour ce beau cadeau qu’il a gracieusement offert aux Burundais dans toute leur composante humaine.

La prière d’action de grâce de la famille présidentielle, annuellement organisée, se poursuivra jusqu’au 31 décembre 2018, à la veille d’une année nouvelle qui, grâce à Dieu, autorise tous les espoirs de voir notamment la paix et la sécurité se consolider davantage pour un développement national durable. Il ne peut en être autrement car Dieu est Amour et Miséricorde et ne peut abandonner ses enfants qu’il a créés à son image. Il nous revient donc de bien le lui demander, la prière d’action de grâce de la famille présidentielle se présentant, chaque année, comme une précieuse opportunité pour cela.

Cela dit, autorisons-nous de parler de l’année nouvelle puisque nous y sommes presque. Autorisons-nous d’affirmer que la consolidation de la paix, de la sécurité, de l’unité et de la démocratie demeurera, tout au long de l’année 2019, la toile de fond des actions que le gouvernement orientera dans différentes directions. S’agissant de la démocratie, il est heureux de noter que nous allons commencer l’année nouvelle avec une nouvelle Constitution issue du référendum du 17 mai 2018 qui imprimera à la vie de la Nation une nouvelle dynamique, nous conduisant aux élections de 2020 déjà dotées d’une feuille de route préparée, examinée et mise en place par les acteurs politiques burundais, à travers un dialogue politique constructif annonçant une échéance électorale démocratique transparente et apaisée à laquelle le peuple burundais se prépare en toute sérénité.Le gouvernement et la population ne peuvent que se féliciter des progrès déjà réalisés dans de vastes domaines par l’instauration de pratiques démocratiques de débat, de dialogue, d’expression et de règlement des problèmes. A cet égard, l’exercice des règles démocratiques nous commande de respecter scrupuleusement les libertés individuelles et collectives, la dignité humaine et l’opinion d’autrui, comme cela est clairement indiqué dans la nouvelle Constitution qui est un grand pas dans la consolidation du jeu démocratique.

Notons également qu’il est heureux de constater  que l’année nouvelle arrive au moment où le pays est doté d’un Plan national de développement 2018-2027, un important document qui donne les grandes orientations nous conduisant vers un développement national durable profitable à tous les citoyens burundais, grâce à la maîtrise des problèmes épineux et complexes auxquels sont, de nos jours, confrontés l’Homme et la société. L’année nouvelle exigera de nous qu’un nouvel éveil se constate au sein de la population burundaise désireuse d’accomplir des progrès considérables dans divers domaines.   Heureuse année 2019 !              

Louis Kamwenubusa

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :