Le Burundi souhaite se doter d'une nouvelle loi pétrolière

Le Ministère de l'hydraulique, de l'énergie et des mines, en partenariat avec le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD), a organisé le 17 septembre 2018, un atelier de validation du projet de législation pétrolière du Burundi.

Le Ministre de l'hydraulique, de l'énergie et des mines, Côme Manirakiza qui a ouvert cet atelier, a fait savoir que le secteur énergétique entre autres celui des hydrocarbures, représente la part la plus importante des produits importés. Elle fait également partie du pilier n°3 de la " vision Burundi 2025" qui vise à promouvoir une croissance économique accélérée.

Selon les prévisions du Gouvernement burundais, cette croissance ne saurait se réaliser sans la participation du secteur privé. La problématique énergétique a été définie comme le plus grand défi à relever, pour permettre la croissance économique et la lutte contre la pauvreté.

Côme Manirakiza a fait savoir que les objectifs de la vision 2025 ne peuvent être atteints sans changements radicaux dans la production et l'accès aux ressources énergétiques modernes.

La réalisation de ces objectifs stratégiques dépendra également de l'exploitation du potentiel existant en ressources extractives riche et varié. La valorisation rationnelle de ces ressources permettrait de financer significativement la croissance économique et le développement social, a poursuivi Côme Manirakiza.

Les autres enjeux sont la loi sur la commercialisation des produits pétroliers, le rapprochement des législations des Etats membres de l'EAC en vue d'harmoniser la gestion commune des hydrocarbures par les Etats riverains du Lac Tanganyika.

La mise en place de ce nouveau cadre législatif et réglementaire viserait l'harmonisation avec les politiques des autres pays, l'attraction des investisseurs pour rendre ce cadre juste et équitable.

Lundi, le 17/09/2018 par NKURUNZIZA Dieudonné, http://www.rtnb.bi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :