Burundi : les partis politiques s’engagent pour des élections apaisées et inclusives

Burundi : les partis politiques s’engagent pour des élections apaisées et inclusives

L’ensemble des partis politiques agrées au Burundi, 36 au total, se sont réunis ce 22 Aout 2019 autour du Premier Vice-Président de la République et des gouverneurs provinciaux sur la thème des élections de 2020.
Les conclusions de cette réunion et la qualité des échanges marquent un tournant important à l’approche  de la campagne électorale, compte tenu de la forte participation, de la qualité des échanges ; de l’ambiance qui a régné au cours de ces échanges et surtout du  contenu de la déclaration qui a été signée à cet effet.
 Voici le résumé des 24 points qui composent cette déclaration.
- Les Partis politiques agrées s’engagent à participer activement aux élections de 2020 - Ces partis s’engagent à mettre tout en œuvre pour que ces élections se déroulent dans les meilleures conditions. - A cet effet, les responsables de ces partis  vont chacun de leur côté donner des consignes à leurs cadres et militants, jusque dans les collines, en vue du respect stricte de la loi,  de la tolérance mutuelle 

- Les responsables des partis s’engagent à faire cesser les confrontations entre leurs militants sur terrain ; des actes de vandalisme  et incendies des permanences des partis doivent être sérieusement combattus - Les responsables politiques, administratives  et policières doivent comprendre que les divergences  sont normales en démocratie et ne pas considérer les partis d’opposition comme des mouvements rebelles ; tous les partis doivent ainsi jouir d’un  même traitement ;

- Le financement des partis doivent faire objet d’une attention particulière, afin d’éviter des manipulations de nature à perturber la sécurité nationale.  - Les dirigeants des partis se sont engagés à combattre toutes les réunions nocturnes et dans des lieux non autorisés.
A cette allure et dans cet esprit de concertation entre les autorités administratives, des responsables des partis politiques et des services de sécurité, nous pouvons nous attendre à  une bonne réussite des élections de 2020.

(Rédaction)

Richard CIRAMUNDA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :