Adoption par les députés du projet de loi portant fixation du budget général de l’exercice 2019-2020

L’Assemblée nationale burundaise a adopté mercredi soir à Bujumbura, à une ″très large majorité″, le projet de loi portant fixation du budget général de la République du Burundi pour l’exercice 2019-2020. En effet, 111 députés l’ont approuvé, 2 l’ont rejeté tandis qu’une seule voix parlementaire a exprimé son abstention.

Les ressources de ce budget général (y compris les dons en capital), passent de 1231,1 milliards de francs burundais (BIF) pour l’exercice budgétaire 2018-2019  à 1327,1 milliards de BIF pour l’exercice budgétaire 2019-2020, soit une augmentation de 7,3%, grâce à l’effet combiné de plusieurs mesures importantes prises par le gouvernement. Le ministre burundais des Finances, du Budget et de la Coopération au développement économique, M. Domitien Ndihokubwayo (photo), a fait savoir à cette occasion que ce projet de loi entrera en vigueur après sa promulgation attendue fin juin prochain, par le président de la République du Burundi, M. Pierre Nkurunziza.

Conformément au calendrier budgétaire dans les six pays formant la Communauté est-africaine (CEA), dont le Burundi fait partie, l’exécution de ce budget s’étendra sur la période allant du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020. Dans les explications fournies aux députés, le ministre Ndihokubwayo a déclaré que ces ressources pour l’exercice budgétaire 2019-2020 représentent un ″taux d’indépendance budgétaire estimé à 84,6%″ contre 81,2% pour l’exercice en cours.

http://abpinfos.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :