Bientôt, un journaliste sans carte de presse, n'en sera plus un

Le Ministre de la communication, Fréderic Nahimana a effectué une visite à la station de radio Buja FM et à la télévision Héritage vendredi 12 avril 2019. Il était porteur d’un message du Gouvernement qui demande aux journalistes de travailler dans le strict respect de la loi, de contribuer dans l’accomplissement du Plan National de Développement(PND) et la tenue des élections de 2020.

Le Ministre en charge de la communication s’est d’abord rendu à la Télévision Héritage qui dans sa ligne privilégie le programme d’évangélisation. A la radio Buja FM, qui quant à elle met en avant le sport et la musique, le message reste le même.

Dans une interview, le Ministre de la communication a indiqué que par rapport à ce qu'ils ont déjà fait, au niveau de la communication sur le développement, de la spécialisation des journalistes, de la compétition des radios au niveau mondial, les journalistes ont besoin de se préparer.

Par rapport à la tenue des élections de 2020, il a indiqué qu’il faut que les journalistes livrent des messages d’apaisement pour éviter des rumeurs. Il a fait savoir que seuls les journalistes sont les premiers à démentir ces rumeurs. Le Ministre de la communication a ajouté que pendant la période électorale, il demande aux journalistes de donner des messages vérifié afin d’éviter des dérapages qui se sont passés les années passées.

A la même occasion le Ministre en charge de la communication, Fréderic Nahimana a fait savoir que la carte de presse sera bientôt livrée aux journalistes. Il a précisé que sans la carte de presse, personne ne sera plus considérée comme journaliste, mais il n’a pas signalé la date de sa livraison.

Samedi, le 13/04/2019 par NININAHAZWE Gaudiose , http://www.rtnb.bi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :