La CNDIH organise une journée porte-ouverte

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits de l’homme qui est célébrée normalement le 10 décembre de chaque année et 70 ans d’existence de la déclaration des droits de l’homme, la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNDIH) a organisé jeudi 13 décembre 2018, une journée porte ouverte en vue de présenter ses réalisations de la période 2017-2018.

Le Président de la CNIDH Jean Baptiste Baribonekeza a indiqué que depuis 7 ans d’existence, la situation sécuritaire et des droits de l’homme est bonne au Burundi. Jean Baptiste a fait savoir également que la commission a réalisée pas mal de choses pendant cette période. C’est notamment plus de 1165 cas de saisines traitées, 250 visites dans les cachots, prisons et centres de rééducation des mineurs.

Jean Baptiste Baribonekeza a précisé que les défis ne manquent pas, citant entre autre la décentralisation des services de ladite commission qui n’est pas effective ainsi que le manque de moyen financier.

Concernant la fermeture du bureau des Nations-Unies pour les droits de l’homme au Burundi qui risquerait d’entacher les relations internationales et la CNIDH, Jean Baptiste Baribonekeza a indiqué que l’essentiel est de servir d’abord la population burundaise et la communauté internationale apportera son appui après.

Vendredi, le 14/12/2018 par NDARIBAZE Jean Marie , http://www.rtnb.bi/

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :