Conseils du Chef de l’Etat aux Corps de défense et de sécurité du Burundi

« Soyez solidaires et fuyez toute forme de malversation »

Lors de l’échange des vœux entre la famille présidentielle et les Corps de défense et de sécurité du Burundi, le président Nkurunziza a donné beaucoup de conseils à tous les militaires et policiers. Comme promis, dans cette édition, votre quotidien Le Renouveau revient exclusivement sur ces conseils, bien riches et constructeurs, non seulement pour ceux à qui ils étaient adressés, mais aussi à tout citoyen burundais.

Après les avoir remercié de leur bravoure et dévouement dans leur noble mission de défendre leur pays et veiller à sa tranquillité, le président de la République, Pierre Nkurunziza, a adressé vingt conseils à tous les militaires. Une fois respectés, ceux-ci leur permettra de vivre l’unité et parvenir à donner en héritage un beau pays aux générations futures.Le chef de l’Etat a demandé aux militaires et policiers de toujours vivre dans la solidarité car leurs deux institutions sont complémentaires. D’où ils doivent toujours collaborer dans tous leurs projets et travaux. Cela, parce que l’Union fait la force. Il les a exhortés à être caractérisés par une bonne discipline qui est le pilier de leurs institutions. 

Ne soyez pas trompés par les politiciens !

Le président Nkurunziza leur a ensuite demandé d’éviter le régionalisme dans leur travail, de bien accueillir et satisfaire les besoins de ceux qui feront recours à eux. « Passez loin des détracteurs de l’indépendance du pays qui voudront vous induire en erreur en vous plongeant dans la politique qui est incompatible avec votre mission. Ecoutez plutôt vos responsables. Respectez-vous mutuellement et fuyez le mauvais comportement de malversation et de torture des êtres humains. Aidez à éradiquer le commerce illicite, la corruption, les stupéfiants et surtout sur les frontières du pays. Joignez-vous aux autres citoyens dans les travaux de développement et de valorisation de l’indépendance nationale et sachez ce qu’est le pays et votre devoir envers lui. Que l’esprit patriotique vous caractérise partout», a-t-il dit. Le chef de l’Etat les a également exhortés à être l’œil des autorités administratives pour éviter toute invasion afin que des mesures adéquates soient prises à temps. Cela parce que la paix et la sécurité que connaît le Burundi ne fait pas la joie de tout le monde. D’où il faut être vigilants  car «Uwutambana na mukeba ntakubita urugohe». Pour cela, a-t-il ajouté, « Sachez que le Burundi a toujours connu des héros dignes et évitez de les trahir. Toujours et partout, souvenez-vous que personne d’autre n’aimera le Burundi, plus que les Burundais eux-mêmes et vantez ses éloges. Portez à cœur les enseignements que vous avez reçus lors des séances de moralisation patriotique et souvenez-vous que le foyer est la fondation du pays. Servez donc de modèle aux autres citoyens ».

Le pays est une grande richesse

Le président Nkurunziza leur a rappelé que les ennemis du pays savent bien que les forces de défense et de sécurité constituent le socle et le bouclier du pays. Ces ennemis ont toujours essayé de passer par ces forces pour déstabiliser le Burundi et, ayant échoué, ils n’ont pas manqué de les diaboliser.  Le chef de l’Etat n’a pas manqué de leur rappeler que le pays est une grande richesse héritée de nos aieux « C’est cette richesse que vous donnerez en héritage à vos descendants. Gardez cette richesse et veillez sur elle. Suivez l’exemple de nos aïeux, depuis la monarchie jusqu’au temps de l’Indépendance. Sachez que Dieu a toujours été le protecteur du Burundi et des Burundais. Il dépasse au loin l’arc et le bouclier. Il est la source de l’intelligence et c’est lui qui donne la victoire. Soumettez-vous à lui, chaque  jour,  et  il vous exaucera », a conseillé le président Nkurunziza.

Jean Bosco Nkunzimana, http://www.ppbdi.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :