57ème commémoration de l’assassinat du héros de l’indépendance le prince Louis Rwagasore

Les Burundais ont procédé samedi le 13 octobre 2018 à la célébration du 57ème anniversaire de l’assassinat du héros de l’indépendance du pays le prince Louis Rwagasore, a-t-on constaté.

Dans la mairie de Bujumbura la capitale du pays, les cérémonies ont été rehaussées par le chef de l’Etat, M. Pierre Nkurunziza (photo) en compagnie de son épouse.

Étaient également présents à ces cérémonies, le 1er vice-président de la République M. Gaston Sindimwo, la 2ème Vice-présidente de l’Assemblée nationale, Mme Jocky Chantal Nkurunziza, l’ancien chef de l’Etat, Sylvestre Ntibantunganya et d’autres hauts cadres du pays. Les ambassadeurs accrédités à Bujumbura et les représentants des partis politiques agréés au Burundi étaient également présents.

Les cérémonies ont commencé par une messe célébrée à la cathédrale de Bujumbura où l’archevêque Mgr Gervais Banshimiyubusa a, dans son homélie, indiqué qu’aujourd’hui, le pays doit se rappeler de feu Rwagasore car lui-même, il croyait en Dieu, ajoutant que c’est une occasion de prier pour lui mais aussi de prier pour le pays afin que le Burundi reste en paix stable et qu’il ait un développement durable.

Pour Mgr Banshimiyubusa, cette journée doit laisser quelque chose d’important dans la vie de tout Burundais et dans la vie de tout le pays. Il a demandé aux Burundais de vivre dans la droiture car, selon lui, celui qui vit dans la droiture, même s’il meurt, il vivra en paix.

Selon l’archevêque de Bujumbura, le Prince Louis Rwagasore est un homme digne. Il a, avec ses compatriotes, lutté pour l’indépendance de son pays alors qu’il ne lui manquait rien car, a-t-il déclaré, il était le fils du roi. Autrement dit, il a fait cela car il avait un grand amour envers sa patrie, a souligné Mgr Banshimiyubusa.

Ce serviteur de Dieu a aussi, appelé les dirigeants du pays à devenir servir les autres car, selon lui, un bon dirigeant est celui qui accepte d’être serviteur des autres. Il a également lancé un appel aux hommes politiques à être visionnaires et à travailler pour tous sans distinction aucune, tout en tenant compte du passé dans le but de préparer un bon avenir.

Les cérémonies se sont poursuivies au mausolée du héros de l’indépendance où il y a eu dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe du prince Louis Rwagasore par le couple présidentiel, suivi par les différentes délégations en commençant par les ambassadeurs accrédités à Bujumbura, puis la famille du Prince Rwagasore, les partis politiques agréés au Burundi ainsi que le collectif des partis d’opposition.

Elles se sont clôturées par l’écoute du discours qu’a prononcé Louis Rwagasore le 20 septembre 1961, juste deux jours après la victoire de son parti Uprona.

En province Makamba, la population a participé aux cérémonies du 57ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore qui se sont déroulées en commune Makamba en présence du gouverneur de Makamba, M. Gad Niyukuri.

Après la messe, la représentation de l’administration provinciale et communale, les forces de la défense et de sécurité, les serviteurs de Dieu, les représentants des partis politiques tels que le CNDD-FDD, l’UPRONA, Sahwanya FRODEBU, Sahwanya FRODEBU Nyakuri iragi rya Ndadaye et RANAC ont déposé les gerbes de fleurs au monument de l’unité.

Le gouverneur Niyukuri a demandé à la population d’entretenir leurs champs. Chaque famille devra développer un projet d’autofinancement. Il leur a également demandé de continuer de contribuer pour les élections de 2020 alors que les jeunes devront développer le sens du patriotisme.

En province Ngozi, la commémoration du 57ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore a connu une grande participation populaire au chef-lieu de la province. Elle a connu la participation du ministre des Finances, M. Domitien Ndihokubwayo.

Après une messe à la Cathédrale Sainte Immaculée Conception de Ngozi, elles se sont poursuivies au monument des héros nationaux situé en face de la commune de Ngozi. Six gerbes de fleurs ont été successivement déposées par le gouverneur, l’administrateur de la commune de Ngozi, les chefs des partis CNDD-FDD, l’UPRONA, APDR et RANAC.

Les participants ont écouté le discours prononcé par le Prince Louis Rwagasore lors de la victoire du Parti UPRONA le 18 septembre 1961.

En province Bururi, la population a participé aux cérémonies de commémoration. Les cérémonies ont débuté par une célébration eucharistique à la cathédrale Reine Marie de Bururi. Les cérémonies se sont ensuite déroulées au monument de l’indépendance où des gerbes de fleurs ont été déposées par l’administration, les partis CNDD FDD, UPRONA, SAHWANYA-FRODEBU, RANAC, et FRODEBU Nyakuri.

Le gouverneur de la province de Bururi, M. Frédéric Niyonzima a, dans son discours, rappelé à la population de sauvegarder la paix et la sécurité, sources du développement. Il a mise en garde les éleveurs les feux de brousse.

En province Kirundo, après la messe célébrée à l’église catholique Notre Dame du Bon conseil de Kanyinya, les cérémonies ont continué sur le monument de l’indépendance où l’administration, la justice, les forces de l’ordre, les partis politiques et l’église catholique ont déposé les gerbes de fleurs, a-t-on constaté sur place.

Elles étaient présidées par le gouverneur de cette province, M. Alain Tribert Mutabazi. Ceux qui étaient présents ont écouté le discours du prince Louis Rwagasore qui a été prononcé lors de la victoire du parti UPRONA du 18 septembre 1961.

Le gouverneur Mutabazi a demandé dans son discours à tout un chacun de devenir héros dans son travail.

15 Oct 2018, http://abpinfos.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :