Deux militaires "légèrement blessés" à Nyamitanga suite à une attaque venue de la RDC dans la nuit du 19 au 20 octobre

La Force de Défense Nationale (FDN, armée burundaise) déplore 2 militaires "légèrement blessés" sur la colline Nyamitanga en commune Buganda (province de Cibitoke, nord-ouest) suite à une attaque armée de "malfaiteurs" venus de l'est de la République démocratique du Congo(RDC) dans la nuit du 19 au 20 octobre, a déclaré samedi sur les ondes de la radio associative Isanganiro le Colonel Floribert Biyereke, porte-parole de l'armée burundaise.

Le colonel Biyereke a précisé qu'au cours de cette attaque, un fusil de type kalachnikov a été saisi par l'armée burundaise.

"Un groupe de malfaiteurs venus du Congo avec l'intention de voler dans la localité de Nyamitanga en commune Buganda dans la province de Cibitoke, est arrivé aux environs de 22 heures et est tombé dans une tente de nos éléments déployés dans cette contrée. Nos éléments ont vite contrôlé la situation en mettant les malfaiteurs hors d'état de nuire. Et, ces bandits ont fui en débandade laissant sur place une arme de type kalachnikov. Nous déplorons deux militaires qui ont été légèrement blessés", a-t-il expliqué.

Le colonel Biyereke a signalé également que ces malfaiteurs ont fui en direction de la RDC d'où ils étaient venus.

"Jusqu'à cet instant, je n'ai pas de précisions par rapport à ce que ces bandits auraient volé. Nous demandons à la population de rester sereine. Ce sont des attaques sporadiques qui sont menées par des bandits transfrontaliers. Nos éléments seront toujours vigilants afin de sécuriser la population et leurs biens", a-t-il promis.

Signalons que le Burundi partage une frontière commune avec trois pays de la sous-région africaine des Grands Lacs, à savoir la RDC, le Rwanda au nord et la Tanzanie au sud-est.

French.china.org.cn |  le 21-10-2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :