Communiqué de presse sur l’opération Usalama V

Pour informer sur l’état des lieux  de la lutte contre les crimes transnationaux dans les pays de l’Afrique de l’est et australe

L’inspection générale de la police nationale du Burundi, a sorti, le jeudi 18 octobre 2018, un communiqué de presse sur l’opération Usalama V, qui travaille  au sein des organisations des chefs de police des pays de l’Afrique de l’est (EAPCCO) et australe (SARPCCO). C’était pour informer sur l’état des lieux de la lutte contre les crimes transnationaux afin de démanteler les réseaux des malfaiteurs qui opèrent sur les territoires des vingt neuf pays membres de ces deux communautés.

Dans ce communiqué, Commissaire de police principal André Ndayambaje, inspecteur général de la Police nationale du Burundi, a indiqué que l’opération Usalama V a été mise en place depuis  2014 et qu’elle regroupe les organisations des chefs de police de 29 pays de l’Afrique de l’est (EAPCCO) et australe (SARPCCO) membres de l’Interpol. M. Ndayambaje a informé que  la cinquième opération a été organisée du 27 septembre au 2 octobre 2018 en vue de continuer l’opération de lutte contre les crimes transnationaux dans tous ces pays. Il a signalé que pas mal de  crimes transfrontaliers ont été ciblés. Il s’agit  du trafic et de la consommation des drogues, du trafic des êtres humains et des migrations clandestines, de la prolifération illicite des armes légères et de petit calibre, des différents types de vols d’objets divers, du trafic des minerais ainsi que du terrorisme, des malfaiteurs en fuite, etc.

« 226 kilogrammes de cannabis ont été saisis »

Au  Burundi, M. Ndayambaje a mentionné que cette opération  a été menée dans toutes les provinces du pays   sous la supervision de l’inspection générale de la Police nationale du Burundi (IGPNB) en collaboration avec les autres acteurs chargés  de la mise en application de la loi, particulièrement ceux en charge du commerce et de la santé publique.  Du côté de la sécurité, il a informé que 226 kg de cannabis ont été saisis et que  22 personnes vendeuses ou consommatrices de cette drogue ont été appréhendées.  Il a ajouté que sept filles  en possession de faux documents de voyage ont été appréhendées,  deux fusils de type Kalachnikov, soixante-huit cartouches et une grenade ont été récupérés dans différentes provinces du pays. Quant aux crimes contre l’environnement, M. Ndayambaje a dit  que beaucoup de matériels  comme les moustiquaires, les filets maillants et d’autres objets utilisés dans la pêche illicite ont été saisis et détruits  et que les pratiquants de ces activités illicites ont été appréhendés.  Concernant les vols et le commerce  des marchandises illicites, M. Ndayambaje a cité la saisie d’un câble de  quatre cent mètres de la société Vietel, trente-six sortes de médicaments périmés, de boissons fabriquées localement ou importées ainsi que des aliments illicites.

Dans la lutte contre la consommation des boissons prohibées 

En dehors des crimes qui ont été prévues dans l’opération Usalama V, M. Ndayambaje a affirmé que plus de 21 036 litres de boissons prohibées ont été saisis dans différents endroits. « Il s’agit principalement du Kanyanga, Umudiringi, Umuraha, Umunanasi et d’autres. Et toutes ces boissons ont été détruites et les auteurs ont été tous appréhendés », a-t-il  martelé. 

Avit Ndayiragije, http://www.ppbdi.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :