La Ministre de l’éducation réagit sur le cas des 15 filles refusées à l’examen

La Ministre de l’éducation, de la formation technique et professionnelle Janvière Ndirahisha a réagit vendredi 10 août 2018, sur le cas des 15 filles du Lycée de la CEPEBU située à l’Avenue de l’Imprimerie côté Jabe qui se sont vues refusées jeudi 9 août 2018 l’accès aux salles de passation de l’examen d’Etat suite aux cheveux non coupées.

Janvière Ndirahisha s’est dit surprise d’entendre les parents dire qu’ils ne savaient pas que leurs enfants devaient se présenter à l’examen en ayant les cheveux coupées parce que c’est depuis l’année scolaire qui touche à sa fin que les élèves étaient demandés de se présenter à l’école les têtes rasées.

« J’ai bien dit que les candidats à l’examen d’Etat vont venir passer l’examen comme étant élève », a dit Janvière Ndirahisha . Elle a précisé qu’elle l’avait répété mardi le jour du début de l’examen d’Etat.

Après ses propos, elle a toléré les élèves qui étaient venus tout en ne respectant pas le règlement scolaire. Ce qui a étonné la Ministre de l’éducation était de voir que le lendemain, ces élèves sont revenues sans couper leurs cheveux. Elle s’est aussi étonnée de voir que sur un total de 65000 candidats, environ 15 élèves n’ont pas voulu respecter le règlement.

La Ministre de l’éducation, de la formation technique et professionnelle a interpellé tout le monde, en particuliers les parents, de penser à l’éducation de leurs enfants à la maison.

Vendredi, le 10/08/2018 par Kurubone Alfred, http://www.rtnb.bi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :