Séance de moralisation du mercredi 4 juillet 2018 par le chef de l’Etat en commune Muha

Pour la cinquième fois, le mercredi  4 juillet 2018, le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, a rencontré les natifs de la commune urbaine de Muha pour une séance de moralisation. Il a apprécié le changement de comportement qu’ils ont adopté après les quatre moments de rencontre.

A terme de cette séance qui s’est déroulée à huis clos, le porte-parole adjoint du président de la République du Burundi, Alain Diomède Nzeyimana, a fait savoir à la presse que c’est pour la cinquième fois, durant les deux années, que le président Nkurunziza rencontre les natifs de la commune urbaine de Muha pour un tel travail. Dans cette séance, a ajouté M. Nzeyimana, le chef de l’Etat était accompagné de deux de ses conseillers principaux, chercheurs,  qui ont présenté aux participants certains thèmes. C’est le cas du conseiller principal, Serges Ngendakumana, qui a donné un cours sur la néo-colonisation et le porte-parole du président de la République, Jean-Claude Karerwa, qui a donné un cours en rapport avec la tradition burundaise et les mœurs.

Pour M. Nzeyimana, les deux exposants ont montré les réalités cachées de la colonisation qui s’observent aujourd’hui, car le colonisateur change souvent de stratégie.  Ces secrets doivent être connus par la population burundaise afin qu’elle sache comment construire son pays, se basant sur la richesse naturelle du Burundi qui incite la convoitise du colonisateur.Dans sa présentation sur la tradition burundaise et les moeurs le porte-parole, du président de la République a demandé aux natifs de la commune Muha  de fournir plus d’efforts afin de revenir sur notre langue traditionnelle et l’utiliser couramment au quotidien.

A la fin des exposés, le président Nkurunziza, a renforcé les deux thèmes présentés. Mais il a surtout donné des conseils aux familles pour que les enfants soient le fondement et le centre de la famille  parce qu’ils doivent comprendre l’histoire et toutes les valeurs positives du pays. Ce qui leur permettra, le moment venu, de bien diriger ce pays, a rapporté le porte-parole adjoint. A la fin, a-t-il conclu, le maire de la ville de Bujumbura a donné un cadeau d’une coupe que la mairie a dernièrement remportée, juste en guise de remerciement au chef de l’Etat qui les a toujours encouragés.

Jean Bosco Nkunzimana, http://www.ppbdi.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :