Report de la 28ème réunion du Conseil des ministres des affaires de la CEA

La 28ème réunion du Conseil des ministres chargés des affaires de la Communauté Est-Africaine (CEA) des pays membres n'a pas pu avoir lieu samedi à Bujumbura comme prévu, "faute de quorum", a annoncé Isabelle Ndahayo, ministre burundaise à la présidence chargé des Affaires de la CEA.

Créée en 2000, la CEA regroupe Burundi, Kenya, Tanzanie, Ouganda, Rwanda et Soudan du Sud.

Ces assises ministérielles sont reportés sine die parce que le quorum exigé des ministres n'a pas été atteint, le Rwanda et le Soudan du Sud ayant envoyé des représentants, "alors que la présence physique des ministres titulaires des portefeuilles ad hoc est obligatoire", a précisé la ministre burundaise.

L'annonce de ces assises a été faite alors que du 10 au 13 juillet, les experts relevant des ministères chargés des affaires de la CEA des pays membres de cette organisation d'intégration régionale, s'étaient réunis à Bujumbura pour préparer des recommandations sur base desquelles les ministres allaient prendre des décisions.

Ces recommandations, qui avaient été enrichies des contributions apportées par les secrétaires permanents dans ces ministères, étaient issues des travaux portant notamment sur l'état des lieux du processus d'intégration régionale de 2000 à 2017, le rapport cumulatif des réalisations de la CEA de juillet 2017 à mars 2018, ainsi que l'état des lieux sur la mise en œuvre du Protocole portant création du marché commun de la Communauté.

Le secrétaire général de la CEA, Libérat Bapfumukeko, s'était déplacé d'Arusha (nord de la Tanzanie) à Bujumbura pour prendre part à ces assises ministérielles reportées désormais à une période "non encore connue".

French.china.org.cn |  le 15-07-2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :