La situation sécuritaire est bonne mis à part quelques cas de criminalités observés au cours du 2ème trimestre 2018

La situation sécuritaire a été globalement bonne mais la police a relevé quelques cas de criminalité et de terrorisme au cours du 2ème trimestre 2018 selon le rapport présenté dans un point de presse jeudi le 19 juillet 2018 par Melchiade Ruceke (photo),  Secrétaire permanent du ministère de la Sécurité publique et de la Gestion des catastrophes.

Par rapport à cette criminalité, Melchiade Ruceke a parlé du cas d’attaque terroriste de Ruhagarika en commune Buganda, province Cibitoke où un groupe de criminels armés de fusils et de machettes a attaqué des ménages paisibles faisant une vingtaine de morts.

Il a parlé aussi de 62 cas d’assassinats liés pour la plupart aux conflits fonciers, à l’ivresse et aux croyances superstitieuses, 19 cas de détention illégale d’armes à feu, 1206 cas de vol qualifié, 13 cas d’avortement, 113 cas de rébellion, 67 cas d’empoisonnement, 6 cas de suicide et 177 cas de vente et consommation de stupéfiants. Pour faire face à cette criminalité, la police a mené des opérations de prévention, d’intervention et de répression selon ce rapport.

Dans le domaine judiciaire, la police a ouvert plus de 5672 dossiers dont 4786 ont été clôturés et transmis aux parquets et 1466 en cours de confection.

Dans le cadre de lutte contre la fraude, 30 cas ont été enregistrés au cours de ce 2ème trimestre et les produits saisis ont été remis à l’Office burundais des recettes (OBR).

Pour lutter contre les boissons prohibées, 154675,7 litres de boissons interdites ont été détruites tandis que 266,651 kg de chanvre et 4393 boules de chanvre ont été saisis tandis que 116 plants ont été déracinés.

Selon ce rapport, la police a renforcé la sécurité routière en multipliant les contrôles de routine sur les axes routiers. A ce sujet, 1.449.134.000 FBu d’amendes ont été transigées aux contrevenants au code de la route contre 479.014.000 FBu pour le 1 er trimestre 2018, soit une augmentation de 300%. En plus, 6612 permis biométriques et 4322 permis provisoires ont été délivrés.

Pour lutter contre la prolifération des armes légères et de petit calibre, le rapport indique que la commission nationale de désarmement a entre autres procédé au marquage pour la destruction de 1260 armes saisies, remises ou récupérés et d’autres armes de différents types ont été récupérés  à partir des différents commissariat de police et stockés au dépôt.

Dans le domaine de la protection civile, le comité interministériel de prévention des risques et de gestion des catastrophes a validé son plan d’action 2018-2021 ainsi que le document de stratégie nationale de réduction des risques et catastrophes 2018-2025.

Parmi les réalisations de ce ministère au cours de ce trimestre, on peut citer également les soins de qualité offert par l’hôpital de la Police nationale du Burundi où 16682 patients ont été reçus en consultation, 506 patients en hospitalisation et 10326 examinés au laboratoire.

La  Direction générale de la Planification et des Etudes stratégique a procédé à l’évaluation de la mise en œuvre du plan d’action stratégique 2017-2020 ainsi qu’au contrôle et suivi des sociétés privées de gardiennage et de surveillance où quelques manquements ont été notés tel que la non couverture des soins de santé des agents de ces sociétés, la non production des rapports d’activités, l’emploi des personnes pendant plus de six mois sans contrat dument signés, l’absence d’assurance de responsabilité et d’autres.

Concernant la formation en cours d’emploi, 149 brigadiers candidats officiers de Police judiciaire ont clôturé leur formation  fonctionnelle en mai dernier au centre de formation de Gatumba et l’unité d’Appui à la protection des Institutions (API) a sorti sa 10ème promotion des lauréats formés en matière de garde de corps (GDC) et les travaux d’extension de l’Institut supérieur de police de deux salles de classe sont à la phase de finissage. Le rapport mentionne également différentes formations dispensés tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays pour les membres du corps de police.

BUJUMBURA, 19 juil (ABP)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :