Accueil d’une délégation du Forum parlementaire de la CIRGL

Pour évaluer la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut au Burundi

Le lundi 9 juillet 2018, le Président de l’Assemblée nationale du Burundi, Pascal Nyabenda a accueilli à l’aéroport international de Bujumbura, une délégation du Forum parlementaire de la CIRGL, présidée par Suliman Adam Wanesee. Çe sera une occasion pour eux de rencontrer différentes autorités et différents acteurs politiques du pays pour se rendre compte de la situation réelle qui prévaut au Burundi.

A son arrivée à l’aéroport international de Bujumbura, le président du Conseil des Etats de la République du Soudan, Sulinam Adam Wanesee, a fait savoir à la presse qu’il est, content d’effectuer de cette visite au Burundi avec  la délégation qu’il dirige.  Et d’ajouter que l’objectif principal de la visite est d’évaluer la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut au Burundi, afin de répondre à la résolution des pays membres du Forum parlementaire de la CIRGL prise à Bangui en 2016 et reconduite à la réunion tenue à Kinshassa. M. Wanesee a également fait savoir que la délégation va rencontrer différents responsables aux niveaux exécutif et législatif, des ambassadeurs des pays membres du Forum accrédités à Bujumbura ainsi que tous les concernés par les affaires sécuritaires et humanitaires. 

Nous voulons que cet état d’inquiétude puisse s’arrêter

Le président de l’Assemblée nationale, Pascal Nyabenda a, quant à lui, rappelé que ces derniers jours, au niveau du parlement burundais, on a beaucoup de visiteurs et qu’en plus de cette délégation, on se prépare à recevoir le président de l’Union interparlementaire. « Vous savez qu’au mois de mai, nous avons organisé une réunion de l’Union parlementaire africaine ; aujourd’hui, nous accueillons une délégation du Forum parlementaire de la CIRGL, et nous attendons aussi, à la fin de ce mois de juillet, le secrétaire général de l’Union interparlementaire », a déclaré Pascal Nyabenda.

M. Nyabenda a ajouté que cette délégation est en mission d’information sur la situation politique et socioéconomique dans notre pays. « Cela parce que, dit-il, chaque fois que nous nous rencontrons, il semblerait qu’ils ont des inquiétudes sur la vraie situation sécuritaire et humanitaire. D’où ils sont venus eux-mêmes voir, comme ils l’ont fait en janvier 2016 afin constater la réalité de terrain. Nous voulons que cet état d’inquiétude puisse s’arrêter. Je pense que lors de notre réunion en décembre prochain, à Brazzaville, ils pourront donner le rapport de leur mission sur la situation réelle au Burundi ».

A la question de savoir l’état d’avancement de la plainte que le gouvernement burundais a déposée contre le Rwanda auprès de la CIRGL, Pascal Nyabenda a dit que le gouvernement burundais attend la sentence et ne manquera jamais de s’enquérir sur l’état d’avancement de ce dossier jusqu’à ce qu’il trouve une issue.

Jean Bosco Nkunzimana, http://www.ppbdi.com/

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :