Union Européenne - Burundi: 40 ans de partenariat

La délégation de l’union européenne célèbre en 2018 les 40 ans de partenariat entre l’Union Européenne et le Burundi.

C’est dans ce cadre qu’une collaboration entre la délégation de l’Union Européenne et l’Institut Français du Burundi a été initiée pour organiser une série d’événements culturels, informatifs, ouverts, interactifs et qui auront lieu à Bujumbura et à l’intérieur du pays de juin à novembre.

Tous ces rendez-vous s’adressent à un large public et sont conçus comme des espaces de dialogue à travers l’art, la culture et la connaissance.

L’Ambassadeur de l’Union Européenne au Burundi WOLFRAM Vetter a indiqué que depuis l’adoption en novembre 2007 de l’agenda européen de la culture, l’Union Européenne s’attache à soutenir et à promouvoir les secteurs artistiques et créatifs.

Madame Federica Mogherini Haute Représentante de l’union a déclaré : « La culture doit faire partie intégrante de notre politique étrangère. Elle est un outil puissant pour jeter des ponts entre personnes, notamment les jeunes, et renforcer la compréhension mutuelle ».

Pendant cette période de célébration de 40 ans, il y aura la fête de la musique avec des artistes burundais et étrangers, la projection des films, les jeux de culture générale, des expositions, des danses et de la guinguette européenne, a précisé la Directrice de l’Institut Français du Burundi.

Des tables rondes et débats sont également prévus, elles vont réunir des spécialistes du développement rural au Burundi .

L’objectif de cette rencontre sera de dresser un état des lieux des progrès réalisés au Burundi dans les différentes composantes du développement rural : agronomie, gestion des ressources naturelles, gestion du foncier, sécurité alimentaire coopératives paysannes, etc.

Des photos illustrant les réalisations de l’Union Européenne pendant les 40 ans seront exposées au public. Il sera aussi question d’identifier les principaux obstacles subsistant dans le secteur et de proposer des pistes permettant de répondre aux principaux défis, a conclu la Directrice de l’Institut Français du Burundi.

Mercredi, le 13/06/2018 par NDARIBAZE Jean Marie , http://www.rtnb.bi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :