Point de presse sur les préparatifs de la fête du 1er Juillet

Le président du Comité national des fêtes,  Zéphyrin Maniratanga, a animé le 26 juin 2018 à Bujumbura, un point de presse pour communiquer sur les préparatifs de la fete du 1er Juillet marquant le 56e anniversaire de l’indépendance du Burundi. Les préparatifs vont bon train.

Au cours de ce point de presse, le président du Comité national des fêtes, M. Maniratanga, a  fait savoir que le 1er Juillet de cette année, le Burundi va célébrer le 56e anniversaire de son indépendance. Comme le 1er juillet sera un dimanche, les festivités dans tout le pays se feront le lundi 2 juillet et les préparatifs vont bon train. Les festivités seront essentiellement articulées autour d’un défilé civil et un défilé des corps de défense et de sécurité, a dit M. Maniratanga. En ce qui concerne le défilé, il est envisagé qu’il y aura un prix pour le meilleur défilant, raison pour laquelle l’on demanderait aux différentes institutions qui vont défiler de se préparer en conséquence, a-t-il dit.

Pour question d’élégance, M. Maniratanga demande aux femmes et filles de bien vouloir ne pas porter les sacs à main au cours du défilé. Après les festivités du 1er juillet, il y aura l’inauguration des œuvres du 56e anniversaire à  partir du mois de juillet jusqu’à fin septembre. Ces œuvres ont été construites par la population avec des moyens des natifs et avec l’aide de la présidence de la République.

Selon M. Maniratanga, ces œuvres marquent le symbole de l’indépendance et la tendance du Burundi de s’affirmer aujourd’hui comme économiquement indépendant. Il y a des œuvres qui ont été déjà sélectionnées dans tout le pays qui seront essentiellement inaugurées par les hautes autorités de ce pays.

Le parking pour les invités sera le Mess des officiers de l’armée

Pour des raisons de sécurité et en ce qui concerne le défilé qui se passera à Bujumbura, le parking pour ceux qui ont été invités sera le Mess des officiers de l’armée. A partir de là, il y aura des bus chargés de les amener au lieu des festivités. A la fin des cérémonies, la même navette est organisée jusqu’au Mess, a-t-il dit. Au moment de notre arrivée au boulevard de l’Indépendance, les militaires et les policiers étaient en train de préparer le défilé. Il sied de noter qu’il est prévu pour le défilé 56 personnes pour chaque institution.

Martin  Karabagega, http://www.ppbdi.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :