Les employés de la SOBUGEA intimidés alors qu’ils réclament leurs droits

Les employés de la SOBUGEA intimidés par le N°1 de ladite entreprise alors qu’ils réclament leurs droits

Le personnel de la SOBUGEA qualifie d’acte d’intimidation l’exigence des listes des agents de cette société qui veulent être restaurés par l’employeur. Ce personnel boycotte la restauration par la société en signe de mécontentement à propos de leurs revendications qui ne sont pas réglées.

Depuis la mort de leur collègue, le 31 du mois dernier de Mai, le personnel de la SOBUGEA boycotte la restauration offerte par l’entreprise pour montrer leur tristesse.

Plus de deux semaines après le début de ce boycotte, le Général de Brigade Télésphore IRAMBONA vient d’exiger une liste des membres du personnel qui désirent être restaurés par l’employeur. Une décision jugée d’acte d’intimidation par le personnel de cette entreprise. « C’est de l’intimidation. Au début de ce programme de restauration, aucun agent bénéficiaire ne s’est fait inscrire. Pourquoi aujourd’hui, il réclame ces listes ? »

Les agents de la SOBUGEA dénoncent l’attitude de leur directeur. Au lieu de résoudre les problèmes portés à sa connaissance, il en crée de nouveaux. « Nous avons essayé de montrer que nous avons des problèmes dans notre société. Et le directeur au lieu de trouver des solutions, il multiplie des problèmes. »

Dans sa correspondance de ce 18 juin, le Général de Brigade Télésphore IRAMBONA a demandé à tous les chefs de service de lui transmettre au plus tard ce jeudi, les listes des agents de la société qui veulent être restaurés par l’employeur.

mardi, 19 juin 2018 18:22 , https://www.rpa.bi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :