Le gouvernement déterminé à assurer la protection de tous les enfants

Le gouvernement du Burundi réaffirme sa détermination pour assurer la pleine protection de tous les enfants et à soutenir les familles vulnérables, a déclaré vendredi à Bujumbura, le ministre en charge des droits de la personne humaine et du genre, M. Martin Nivyabandi (photo), à l’occasion de la Journée de l’enfant africain célébrée le 16 juin. Il a indiqué que le thème adopté cette année au niveau africain est « Aucun enfant laissé pour compte pour le développement de l’Afrique ». Le Burundi a retenu le thème « Aucun enfant laissé pour compte pour le développement de la nation. Redoublons d’efforts dans la prise en charge des enfants et des familles vulnérables ».

Le ministre Nivyabandi a révélé que la journée intervient au moment où le Burundi déploie beaucoup d’efforts pour assurer le plein respect des droits de l’enfant. Il a cité à titre indicatif la mise en œuvre de la stratégie du gouvernement de réinsérer les enfants en situation de rue (ESR) au niveau de leurs familles et de leurs communautés. Depuis la mise en œuvre de ladite stratégie au mois d’avril dernier, plus de 1 200 ESR ont été réunifiés avec leurs familles.

Une campagne nationale de lutte contre la négligence à l’égard des enfants a été également lancée au mois de novembre 2017. Elle a permis notamment de relever le défi de la lutte contre la négligence au niveau de l’hygiène, de l’éducation, de l’alimentation et des soins de santé. Le ministre Nivyabandi a salué l’engagement pris par tous les administrateurs communaux de relever la rubrique d’appui destinée aux vulnérables lors des planifications budgétaires. De plus, le gouvernement vient d’instituer une journée dédiée à la solidarité locale et cela présage une nette amélioration de la situation de l’enfant en général et des enfants vulnérables en particulier, selon M. Nivyabandi.

Le ministre a souhaité une bonne fête à tous les enfants du Burundi et de toute l’Afrique. Il a invité les habitants de Buterere et des environs à participer aux festivités marquant cette journée de l’enfant africain qui se dérouleront chez eux ce 19 juin.

Le 16 juin de chaque année, rappelle-t-on, a été dédié à l’enfant africain pour garder en mémoire le massacre, en 1976, des enfants de Soweto pour avoir manifesté et revendiqué leur droit à l’éducation non basée sur les principes racistes en Afrique du Sud, sous le régime de l’Apartheid.

BUJUMBURA, 16 juin (ABP)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :