La Tanzanie remet au Burundi 608 rapatriés volontaires

Le ministre burundais de l'Intérieur, de la Formation patriotique et du Développement local, Pascal Barandagiye, a accueilli jeudi soir 608 rapatriés volontaires burundais remis par Alexander Mwalyo, chargé de liaison au ministère de l'Intérieur du gouvernement tanzanien.

Comme l'a indiqué la radio nationale vendredi, l'opération s'est déroulée tard dans la soirée de jeudi à Kobero, un des postes frontaliers entre les deux pays dans la province de Muyinga, au nord-est du pays.

Dans son discours à l'intention de ces rapatriés volontaires, le ministre Pascal Barandagiye leur a fait savoir que sa présence pour les accueillir "était la première garantie que le gouvernement les accueille à bras ouverts comme des frères et sœurs de ceux qui sont restés au pays".

Comme deuxième garantie, il a indiqué que le gouvernement et l'administration avaient pu sauvegarder leurs biens, de sorte que ceux qui possèdent un logement vont pouvoir le regagner car, a-t-il indiqué, "la population a été sensibilisée".

M. Barandagiye leur a par ailleurs recommandé de se joindre à cette population qui est restée sur les collines pour vaquer aux travaux de développement du pays et au travail de sauvegarde de la paix et de la sécurité.

En attendant leur retour sur leurs collines natales, ces rapatriés volontaires originaires des provinces du nord, essentiellement celles de Kirundo et de Muyinga, ont été conduits au centre de transit de Songore dans la commune de Kiremba en province de Ngozi.

Plus de 30.000 Burundais ont déjà été rapatriés de la Tanzanie au cours de cinq premiers mois de l'année.

French.china.org.cn |  le 01-06-2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :