A quelques mois de la fin de son mandat, la CVR est satisfaite de ses réalisations

A quelques mois de la fin de son mandat, le Président la Commission Vérité et Réconciliation ( CVR), Monseigneur Jean Louis Nahimana, a annoncé mercredi 20 juin 2018, le bilan des réalisation de cette Commission. C’était au cours d’un atelier organisé par l’initiative et changement du Burundi sur le fonctionnement de la CVR.

Le Président de la CVR a précisé que la Commission a enregistré plus de 70 000 dépositions émanant des victimes et témoins des différentes crises qu’a connues le Burundi depuis les années 1962 à 2008, plus de 20000 présumés auteurs de ces crises et plus de 4000 fosses communes. Jean Louis Nahimana a indiqué que ces chiffres constituent la base de données des faits concrets.

Monseigneur Jean Louis Nahimana a indiqué que la CVR est à l’œuvre depuis quelques années et que le pas franchi est important. Il a indiqué que la CVR vient de clôturer la phase de déposition qui a permis de reccueillir beaucoup d’informations et de témoignages sur les violations massives des Droits de l’Hommes commises au Burundi.

Le Président de la CVR a expliqué la méthodologie adoptée .Il a dit que c’est une méthodologie basée sur des fait concrets et non sur des constructions idéologiques qui ont été élaborés dans le passé pour justifier les crimes commises dans le passé.

Monseigneur Jean Louis Nahimana a fait savoir que la CVR a privilégié l’écoute en approchant les burundais tout particulièrement les victimes mais aussi les grands témoins pour qu’ils renseignent sur ce qui s’est passé.

Monseigneur Jean Louis Nahimana a fait savoir que dans un travail comme celui de la CVR, ce n’est pas le quantitatif qui compte, que c’est plutôt le qualitatif.

Le mandant de la CVR prendra fin avec le mois de décembre prochain avec la possibilité de prolongation.

Jeudi, le 21/06/2018 par NININAHAZWE Gaudiose , http://www.rtnb.bi/fr

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :