Le journaliste indépendant NIYONGABO Philippe rend un vibrant hommage au directeur de la RBI

Le journaliste indépendant NIYONGABO Philippe rend un vibrant hommage au directeur de la RBI

La sagesse ne crie-t-elle pas, et l'intelligence ne fait-elle pas retentir la voix de Richard Delvaux Ciramunda ?

A travers son site web nous entendons au sommet des hauteurs, sur le chemin, aux carrefours, à travers ses écritures et interviews, les Burundais se tiennent debout en connaissant la vérité. A côté des portes, à l'entrée de la ville, là où l'on passe pour entrer les gens consultent www.bujumbura.be et le message de Delvaux surgit.

A vous hommes, je crie, et ma voix s'adresse aux fils des hommes: Vous, simples, comprenez la prudence, et vous, sots, comprenez ce qu'est le sens. Écoutez moi bien car je dirai des choses excellentes, et l'ouverture de mes lèvres prononcera des infos droites.

Bravo monsieur Richard de votre travail extraordinaire. Quand vous avez conseillé les radios HUMURA et INZAMBA de rester dans le professionnalisme journalistique et qu'ils n'ont pas écouté en voulant rester des propagandistes des opposants radicaux vous avez décidé les interdire de passer sur vos ondes radios et les Burundais, tous, vous disent bravo !

Les mots qui brûlent le pays nous ne les entendons plus souvent grâce à votre courage.

NIYONGABO Philippe, journaliste indépendant

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :