Des mesures arrêtées pour protéger le littoral du Lac Tanganyika

Le Lac Tanganyika est menacé par les eaux usées qui s'y déversent. Le Ministre de l'Environnement, de l'Agriculture et de l'Elevage, Déo Guide Rurema a constaté jeudi 24 mai 2018 que les zones tampon sont envahies par les constructions anarchiques sur le littoral du Lac Tanganyika côté Kajaga dans la ville de Bujumbura.

La descente que Déo Guide Rurema a effectué à différents endroits montrent que les constructions ne respectent pas les 150 mètres depuis le Lac. Déo Guide Rurema a indiqué que c'est une menace pour le Lac vu les constructions en cour et d'autres parcelles aménagées pour d'autres constructions dans ces espaces interdis.

Le Munistre ayant l'Environnement dans ses attributions a constaté aussi que les eaux du Lac Tanganyika ont débordé les rives, côté Kibenga commune Muha dans la province Bujumbura Mairie et que les routes sont impraticables pendant la saison des pluies, même les plage ont été atteintes.
Il a constaté que les eaux usées des différentes usines se déversent dans le Lac.

La raison est que les pompes des services techniques municipaux(SETEMU) ne fonctionnent plus et le traitement des eaux usées n'est plus possible a constaté le Ministre.

Un autre endroit, un autre constat à Makamba, le Ministre de l'Environnement, de l'Agriculture et de l'Elevage a visité aussi le littoral du Lac Tanganyika au niveau de la commune Nyanza-Lac et s'est retrouvé devant des exploitations anarchiques du Lac avec les gens qui viennent chercher du sable.

Après avoir analysé tous ces facteurs qui sont à l'origine de cette menace, Déo Guide Rurema a tenu une réunion vendredi 25 mai 2018 à Nyanza-Lac avec les responsables pour prendre des mesures pouvant aider à protéger le Lac Tanganyika.

le 29/05/2018 par NININAHAZWE Gaudiose, http://www.rtnb.bi/

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :