Les autorités rwandaises remettent au Burundi un policier arrêté sur leur territoire

Le porte-parole du ministère burundais de la Sécurité publique, Pierre Nkurukiye, a annoncé dans les médias que les autorités rwandaises avaient remis lundi matin à leurs homologues du Burundi un policier qui avait été arrêté sur leur territoire.

"Le policier vient d'être remis à la police nationale du Burundi à Ruhwa, sur la frontière avec le Rwanda", a annoncé M. Nkurikiye, qui a précisé que ce policier présentait "des signes de torture".

Ce policier, Théogène Irakoze, du poste de Mabayi, dans la province de Cibitoke, à la frontière avec le Rwanda, avait été arrêté la semaine dernière par les forces de sécurité du Rwanda après avoir franchi la frontière pour se rendre illégalement dans ce pays voisin.

Des sources en provenance de la police nationale du Burundi affirment qu'il était peut-être en état d'ébriété le jour où il a franchi la frontière.

Les relations entre le Burundi et le Rwanda ne sont pas au beau fixe depuis mai 2015, les autorités burundaises accusant celles du Rwanda d'héberger des réfugiés burundais qu'elles entraîneraient même militairement en vue de venir attaquer le pays, une allégation que Kigali a toujours démenti.

French.china.org.cn |  le 16-04-2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :