Le HCR va faciliter le dialogue entre le Burundi et le Rwanda sur la question des réfugiés burundais

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Filippo Grandi, a déclaré mardi à Bujumbura que son agence faciliterait le dialogue entre le Burundi et le Rwanda sur la question des réfugiés burundais vivant sur le sol rwandais.

Il a fait ces remarques devant la presse, à l'issue de son entretien avec le président burundais Pierre Nkurunziza.

"On s'est mis d'accord avec le Président pour étudier la possibilité d'avoir un cadre de dialogue sur les réfugiés, et le HCR va faciliter ce cadre de dialogue pour examiner toutes les questions relatives aux réfugiés burundais au Rwanda", a dit M. Grandi.

Il a estimé que ce dialogue pourrait aboutir à "quelque chose d'intéressant", parce qu'un dialogue avec la Tanzanie a permis à plus de 21.000 réfugiés burundais vivant en Tanzanie d'avoir fait le rapatriement volontaire.

Le HCR va entamer le travail d'identification biométrique de tous les réfugiés burundais dans les pays qui les hébergent, a ajouté M. Grandi.

La question des 73.000 réfugiés congolais-Kinshasa qui se trouvent au Burundi a été également au menu des discussions entre MM. Grandi et Nkurunziza.

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés s'est engagé à mobiliser la communauté internationale pour aider le Burundi et les communautés locales qui hébergent ces réfugiés, jusqu'à ce que ces réfugiés retournent dans leur pays.

Le Burundi est la troisième étape du périple de M. Grandi dans la sous-région, après la RDCongo et le Rwanda.

French.china.org.cn |  le 11-04-2018

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :