Le Chef de l'Etat accorde une audience au ministre égyptien des affaires étrangères

Les échanges ont porté sur la coopération bilatérale

Le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza a reçu en audience le ministre égyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, le mercredi 18 avril 2018. Leurs échanges ont porté sur la coopération entre les deux pays.

A l’issue de l’audience que le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza a accordée au ministre des Affaires étrangère de la République arabe d’Egypte, le porte-parole adjoint du président, Alain Diomède Nzeyimana a indiqué que les échanges entre les deux personnalités ont porté sur la coopération entre leurs pays respectifs. M. Nzeyimana a fait savoir que le ministre égyptien est venu avec un message spécial de salutation de la part du président égyptien, le président Al-Sissi mais aussi qu’ils se sont entretenus sur les relations bilatérales entre l’Egypte et le Burundi. Le ministre égyptien des Affaires étrangères a rappelé qu’à partir du mois de juin, le président Nkurunziza sera le président de l’initiative du bassin du Nil, une organisation dont les deux pays sont membres. Il a souhaité que les pays qui partagent les eaux du Nil puissent se rencontrer souvent pour résoudre les petits conflits entre les pays qui se partagent le Nil. Selon la même source, le ministre Shoukry a promis que l’Egypte va renforcer la coopération dans les domaines de l’éducation et de la santé.

A l’issue de l’audience que le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza a accordée au ministre des Affaires étrangère de la République arabe d’Egypte, le porte-parole adjoint du président, Alain Diomède Nzeyimana a indiqué que les échanges entre les deux personnalités ont porté sur la coopération entre leurs pays respectifs. M. Nzeyimana a fait savoir que le ministre égyptien est venu avec un message spécial de salutation de la part du président égyptien, le président Al-Sissi mais aussi qu’ils se sont entretenus sur les relations bilatérales entre l’Egypte et le Burundi. Le ministre égyptien des Affaires étrangères a rappelé qu’à partir du mois de juin, le président Nkurunziza sera le président de l’initiative du bassin du Nil, une organisation dont les deux pays sont membres. Il a souhaité que les pays qui partagent les eaux du Nil puissent se rencontrer souvent pour résoudre les petits conflits entre les pays qui se partagent le Nil. Selon la même source, le ministre Shoukry a promis que l’Egypte va renforcer la coopération dans les domaines de l’éducation et de la santé.

Le président Nkurunziza a envoyé une invitation à son homologue égyptien

Le porte-parole adjoint du président de la République a indiqué que le chef de l’Etat Nkurunziza a envoyé une invitation au président de la République arabe d’Egypte pour participer au sommet du Comesa qui se tiendra au Burundi en juin 2018. Selon Alain Diomède Nzeyimana, le président Nkurunziza a rappelé que le Burundi participe au programme de maintien de la paix dans les autres pays comme la Somalie et la Centrafrique et qu’étant donné que le Burundi et l’Egypte entretiennent de bonnes relations dans le domaine de la sécurité, il serait souhaitable de continuer sur la même voie. Il a souligné que le président burundais a salué la coopération dans le domaine de l’éducation car, il y a des étudiants burundais qui sont formés en Egypte et a demandé que le nombre de bourses aux étudiants burundais soit augmenté. Il a souligné qu’en ce qui concerne les conflits entre les pays qui se partagent le bassin du Nil, notamment l’Egypte et l’Ethiopie, le président burundais a suggéré qu’ils soient résolus en se référant aux bonnes pratiques africaines de gestion des conflits.

Grâce-Divine Gahimbare, http://www.ppbdi.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :