Réponse de l'Ambassadeur Anatole Bacanamwo à la lettre ouverte du Dr. Stef Vandeginste

Réponse à la Lettre Ouverte du Dr. Stef  Vandeginste

Monsieur le Professeur Dr. Vandeginste,

Suite à votre lettre Ouverte  du 15 Mars 2018, adressée  particulièrement à moi et sans doute aussi  à toute autre  personne intéressée par la question du Référendum au Burundi, puisqu'elle ouverte, je voudrais d'abord  saluer votre disposition à  vouloir éclairer  l'opinion sur une question aussi essentielle, touchant la loi fondamentale ainsi que le degré d'évolution du système démocratique au Burundi.

Je salue également  le caractère très académique et technique de vos propos,  évitant toute velléités de politisation de la question.

En guise de réponse proprement dite,  je signale tout de suite que ma réaction à  votre entretien avec Le Directeur du groupe Iwacu ,est tout à fait personnelle. Je n'ai donc pas été mandaté par la Commission chargée de proposer des amendements de  la Constitution Burundaise,  dont j'ai été membre.

Ensuite,  je précise que je n'entrerai pas dans le fonds de votre argumentaire,  tout en reconnaissant que votre texte recèle beaucoup d'enseignements,  et  de précisions qui doivent attirer beaucoup l'attention.

Vous soulignez par exemple, que la portée du résultat d'un référendum au Rwanda, s'entend différemment de celui du Burundi,  par l' interprétation différente des  Constitutions des deux États ,sur cette question précise du référendum.

En effet, pour la suite du débat,  n'étant  pas moi même  juriste, je préfère laisser l'appréciation aux spécialistes ,qui ne manqueront  pas de s'intéresser au contenu de votre argumentaire,  et qui pourront y répondre avec plus de justesse , et en connaissance de cause.

Il serait , à  mon  avis, intéressant  qu'un débat réunissant des spécialistes,  soit organisé,  au Burundi, en Belgique ou ailleurs, afin que  des personnes intéressées puissent en profiter pour demander où apporter  l'une ou l'autre précision.

Il se pourrait aussi, étant donnée votre expertise , que vous soyiez sollicité  dans d'autres cadres , car cette question est intéressante à plus d'un titre.

Bien à vous,
Amb. Anatole Bacanamwo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :