L’administration et les responsables scolaires préoccupés par les cas d’abandons scolaires

Au moins 2.169 cas d’abandons scolaires, dont 1.158 garçons et 1.011 filles, ont été enregistrés au cours du premier trimestre de l’année scolaire 2017-2018 , selon la Direction provinciale de l’Enseignement (DPE) de Cankuzo (est du Burundi), qui précise qu’une descente est prochainement prévue dans toutes les communes de cette province en vue de sensibiliser les parents et leurs enfants à contribuer pour que la situation soit améliorée avant qu’il ne soit tard.

Selon cette source, les principales causes d’abandons sont, entre autres, la riziculture, le départ en Tanzanie à la recherche du travail, la pauvreté généralisée dans les familles, le désintéressement, le déménagement et les cas de grossesses chez les filles.

Parmi les 2.169 cas, la Direction communale de l’Enseignement (DCE) de Mishiha compte, pour elle seule, 607 cas, au moment où celle de Gisagara en compte 604. La DCE de Kigamba totalise 438 cas, Cankuzo 379 cas et celle de Cendajuru 141 cas.

Cinq cas de grossesses ont été également enregistrés dans la DCE de Cankuzo, trois cas à Kigamba, deux cas à Cendajuru et un cas à Mishiha, soit 11 cas pour toute la province.

L’administration et les responsables scolaires, qui sont préoccupés par ce phénomène, souhaitent que la situation s’améliore. C’est ainsi que dans le cadre d’une descente prévue à cet effet, le directeur provincial de l’Ensignement de Cankuzo, M. Léonidas Tangira, s’entretient déjà avec les directeurs d’écoles et les enseignants sur ce sujet.

Au moment où le deuxième trimestre est à son deuxième mois, le problème lié au manque d’enseignants se pose, en outre, dans la DPE de Cankuzo. La preuve, selon la DPE-Cankuzo, c’est que certaines écoles connaissent un surnombre d’écoliers dans les premières années. Il s’agit notamment de la 1ère année de l’ECOFO de Twinkwavu qui a 215 écoliers pour deux enseignants, l’ECOFO de Nyagisovu qui a 117 écoliers pour un seul enseignant, l’ECOFO-Rata I qui a 331 écoliers pour trois enseignants, et Kibimba III qui a 240 écoliers pour deux enseignants.

On saura que dans ses prévisions, la DPE de Cankuzo avait évoqué un besoin de 93 enseignants. Dans l’entre temps, la DPE-Cankuzo fait savoir que le ministère ayant l’Education dans ses attributions a promis au moins 31 nouveaux enseignants à recruter, mais cette promesse reste toujours attendue.

CANKUZO, 2 fév (ABP)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :