Burundi, Des Ténèbres à La Lumière

Burundi, Des Ténèbres à La Lumière 

  1.   « Mon peuple  est détruit faute de connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te jetterai……. » (Osée4 :6).
  2.  « La victoire d’un ennemi est de vous faire croire c’est qu’il pense de vous »( Paul Valéry)
  3. « Mais, au temps du soir, il y aura de la lumière. L'Éternel sera Roi de toute la terre….. » (Zach14 :7- 9).
  4.  « Vous connaitrez la vérité et la vérité vous rendra libres » (Jean 8 :6)

 

  1. Introduction : La Crise, un catalyseur du Réveil, de la Libération et d’Elévation des Peuples et des Nations.

 

Si vous écoutez différentes radios, regardez  différentes télévisions et visitez les différents réseaux sociaux et sites internet, il est fragrant que le monde entier y compris le Burundi est actuellement en crise presque dans tous les domaines. A ce propos, le Sociologue et Philosophe américain, David Elton dit ceci : « Les problèmes du monde actuel, ne sont ni politiques, ni économiques, ni religieux, ni technologiques non plus ethniques (c’est moi qui l’ajoute), mais sont plutôt des conséquences de la corruption morale et spirituelle des leaders qui dirigent les différentes institutions (Familles, Eglises, Gouvernements, Médias) dans le monde ».  En d’autres termes, le leadership mondial est en crise. Et le proverbe ivoirien dit que : «  le poisson pourri par la tête ».

Les théologiens parlent de trois ou quatre péchés dits cardinaux constituant une tentation universelle. Il s’agit de l’amour du pouvoir(les postes politiques),  de l’argent, du sexe et des consultations des sorciers(les faux prophètes) .Tout le monde y compris l’Apôtre qui vous parle, n’échappe pas à cette loi charnelle. Mais la Bible déclare ceci : «  Soyez tentés mais ne péchez pas » !!  Ce qui différencie les gens, c’est que les uns succombent à la tentation alors que d’autres résistent et remportent la victoire dans le Seigneur. Amen !

La crise sociopolitique dans  laquelle se trouve le Burundi depuis 2015, divise  le monde. D’un côté, l’Union Européenne, les Etats Unis d’Amérique et les Nations Unis produisent des rapports  successifs accablants sur la situation, accompagnés de sanctions  judiciaires et économiques. De l’autre côté, le continent asiatique (Russie, Chine et Inde), le continent africain et particulièrement les pays de l’EAC, essaient de  s’opposer à toute sanction contre Bujumbura.  Le contexte du Burundi reste un mystère pour les observateurs internes ou externes. Bien sûr pour les non avisés !

 

Lire le document en entier en cliquant sur le lien ci-dessous

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :